Allemagne Belgique France Pologne

Mise en place du salaire minimum des tailleurs de pierre en Allemagne

Le nouveau salaire minimum est applicable à partir du 1er octobre 2013 en Allemagne dans la branche de la marbrerie. Il constitue la douzième branche dans laquelle le salaire minimum est applicable sur le territoire allemand. Conformément aux modifications réalisées, les travailleurs de cette branche ne peuvent pas gagner moins de 10,13  € par heure en Allemagne de l’Est et moins de 11,00 € par heure dans l’Allemagne de l’Ouest. A partir du 1er mai 2014, une nouvelle augmentation est prévue, supérieure ou égale à 10,66 € et 11,25 €. La convention collective de travail est alors valable jusqu’au 30 avril 2013.

Le nouveau salaire minimum établi par les partenaires des conventions collectives de travail concerne environ 4 millions de personnes embauchées. Il sera donc applicable pour les travailleurs liés par les conventions collectives de travail, y compris pour les travailleurs détachés en Allemagne.

La chancelière fédérale allemande, Angela Merkel, a plusieurs fois soutenu les réglementations concernant le salaire minimum dans chaque branche. “Je suis contre l’idée d’établir les taux du salaire minimum par le gouvernement parce que les partenaires des conventions collectives de travail peuvent les établir en fonction de la branche et par région” – a souligné la chancelière allemande.

Selon la ministre allemande du Travail et des Affaires sociales,  Ursula von der Leyen (l’Union chrétienne-démocrate), l’introduction du salaire minimum dans cette branche a une grande importance. Elle souligne qu’il s’agit du succès des partenaires des conventions collectives de travail. “Les modifications significatives en matière de rémunération ont été introduites avec succès sans avoir recours au vote. Les partenaires des conventions collectives de travail n’ont pas besoin de lignes directrices de la part des politiques pour arriver à établir le niveau de rémunération raisonnable qui est juste pour les personnes embauchées et qui permet de maintenir l’emploi en Allemagne”.

D’un autre côté, les partis d’opposition et les syndicats font alors pression lors de la campagne électorale pour introduire un salaire minimum à l’échelle nationale. Ils affirment que les partnaires de la convention collective de travail ne sont pas assez puissants pour demander la mise en place du salaire minimum.

 

Travailler légalement avec un sous-traitant étranger

  • Secteur du BTP, BTP, Agence de travail temporaire, Spécialistes polonais, Intérimaires, Travail à l’étranger, Détachement de spécialistes polonais en France